Chambord par Monique Chatenet

May 24, 2019

Chambord par Monique Chatenet

Titre de livre: Chambord

Auteur: Monique Chatenet

Broché: 280 pages

Date de sortie: May 2, 2013

ISBN: 2757703048

Éditeur: Editions du Patrimoine

Téléchargez ou lisez le livre Chambord de Monique Chatenet au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Monique Chatenet avec Chambord

Parmi les châteaux français de la Renaissance, Chambord occupe une place à part. Initialement conçu par François le pour abriter les séjours de chasse de ses familiers, puis transformé par étapes en une immense résidence, Chambord est aussi une création d'avant-garde d'une étonnante audace. "Passionné d'architecture" au dire de ses contemporains, le roi avait décidé d'éblouir le monde par un chef-d'oeuvre qui porterait au firmament son image de monarque éclairé et conférerait à son royaume le prestige artistique qui lui manquait encore. On peut dire qu'il y a parfaitement réussi. D'un point de vue plus strictement architectural, Chambord est une tentative passionnante de faire fusionner deux univers artistiques. Il est tout à la fois une sorte de château de Vincennes "revisité" et une ambitieuse adaptation à l'architecture civile du plan centré de Saint-Pierre de Rome. A la tradition médiévale, il emprunte son donjon et ses énormes tours circulaires, aux architectes italiens d'avant-garde - à Bramante, en particulier-son plan en croix grecque, tandis qu'au centre le très célèbre escalier développe sa double spirale. Mais Chambord, qu'un auteur vénitien du XVIe siècle compare au palais de la fée Morgane, est aussi profondément empreint du merveilleux médiéval. Depuis sa création, visiteurs et poètes n'ont cessé de vanter sa "magie". Magie du site forestier et marécageux - le parc est également une création de François 1er - qui cache au visiteur jusqu'au dernier moment la gigantesque masse de pierre et d'ardoises. Magie de l'escalier, invisible de l'extérieur, que l'on découvre seulement après avoir franchi la porte du donjon, au fond d'un long espace étrangement éclairé par une lumière venant d'on ne sait où. Magie des deux montées imbriquées l'une dans l'autre, que l'on peut gravir en se parlant, en s'apercevant, mais sans jamais se rencontrer. Magie enfin des terrasses sommitales, sorte de village suspendu aux toits démesurés dont la fantaisie débridée t...