Les Etats de Conscience: Phénoménologie et Vedânta par Serge Carfantan

January 29, 2020

Les Etats de Conscience: Phénoménologie et Vedânta par Serge Carfantan

Titre de livre: Les Etats de Conscience: Phénoménologie et Vedânta

Auteur: Serge Carfantan

Broché: 460 pages

Date de sortie: January 31, 2015

Téléchargez ou lisez le livre Les Etats de Conscience: Phénoménologie et Vedânta de Serge Carfantan au format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez télécharger gratuitement tous les livres au format PDF ou Epub. Utilisez le bouton disponible sur cette page pour télécharger ou lire un livre en ligne.

Serge Carfantan avec Les Etats de Conscience: Phénoménologie et Vedânta

(cette édition rassemble les volumes I et II édités précédemment)
Dans l'histoire de la problématique occidentale de la connaissance de soi, un fil directeur est constamment maintenu, celui- là même qu'instaure le modèle réflexif de la conscience que l'on trouve déjà chez Platon. La devise connais-toi toi-même suppose que l'âme fasse retour sur elle-même, qu'elle s'appréhende telle qu'elle est, afin que dans la lumière de sa propre connaissance, elle trouve le sursaut de lucidité qui la conduise à une vie plus juste. La conscience-de-soi semble donc le résultat d'une réflexion de l'intellect sur un plan immédiat et irréfléchi qui est celui de la vie naturelle. La vie naturelle, en tant qu'elle est consciente, se déroule dans l'état de veille, et elle est essentiellement conscience d'autre chose et non pas exactement d'elle-même.
On peut aussi poser le problème autrement, en considérant de plus près la valeur du sujet qui est éveillé. Qui est le moi vigilant ? Qui est lucide ? Est-ce le même moi qui, tour à tour, se reprend dans une réflexion sur soi ? La conscience-de-soi qui se connaît elle-même, qui est auto-référente, est-elle vraiment le résultat de cet exercice d'une réflexion sur soi ? N'y a-t-il pas aussi une forme de conscience, ou un sens intime, comme dirait Maine de Biran, qui supporte la présence à soi et la réflexion elle-même ? L'auto-référence n'est-elle pas l'attribut le plus originaire du Soi-même ? N'est-elle pas dans la nature même du je suis antérieurement à toute réflexion ?
Depuis la plus haute antiquité indienne, depuis les premières Upanisad, il est fait référence à l'avasthâtraya, la théorie des trois états. Est désigné par là viveka, l'investigation de la nature du sommeil profond, du rêve et de l'état de veille. Les auteurs indiens les plus contemporains ne cessent eux-mêmes de reprendre cette analyse que l'on pourrait appeler une phénoménologie des états relatifs de conscience. L'insistance est si constante dans la durée, elle est si omniprésente dans les textes, qu'il serait tentant de voir dans la théorie des trois états une clé qui ouvre la porte de l'advaita, la non-dualité, autre nom donné au Vedânta.